Sinclair Dumontais : Appel à témoins

Bertrand Vimont est le personnage central de ce récit qui n’en est pas vraiment un. Un jour, pour des raisons jamais vraiment explicitées – mais sur lesquelles il s’épanche pourtant dans un grand nombre de lettres envoyées à ses proches – il décide de rompre avec ses habitudes pour partir on ne sait où. Un départ sans retour. Un aller simple pour nulle part, en quelque sorte. C’est ce qu’on appelle changer de vie…

N’avez-vous jamais eu envie de changer de vie ? L’envie de partir, de tout sacrer là, de vendre tous vos biens, de quitter votre travail, de laisser femme et enfants, d’abandonner vos amis, votre milieu… pour vivre un rêve, ou pour tout simplement faire quelque chose d’autre, quelque chose qui vous permet de rompre avec la routine, cette routine que vous accomplissez depuis des années. Je suis convaincu que chacun de nous a eu une telle envie un fois ou deux dans sa vie. Moi-même, à l’âge de trente ans, alors que je m’installais peu à peu dans le quotidien (un appartement enfin à moi, un début de carrière, de bons amis), j’ai rompu radicalement avec tout mon monde pour partir vivre dans une île des mers du sud… Et cela m’a changé à jamais. Plus tôt même, à l’âge de vingt-six ans, j’en avais déjà fait l’expérience en vendant tout ce que je possédais (pas grand chose, somme toute…) pour m’installer en France, la terre de mes ancêtres. Bref, chacun de nous ressent parfois cet impérieux besoin de vivre pleinement sa vie, de participer à une aventure, de faire quelque chose d’inhabituel, de devenir autre chose qu’un « synonyme », terme un peu radical que Sinclair Dumontais emploie pour qualifier ses semblables, c’est-à-dire ceux qui se lèvent chaque matin pour aller gagner leur vie sans toujours savoir pourquoi…

Changer de vie, voici à quoi le personnage principal de ce roman passionnant s’évertue de faire, sans qu’on sache exactement à quoi consiste ce changement. Parce que l’auteur a décidé de nous faire comprendre la démarche de son héros en publiant des lettres que celui-ci a envoyées à ses proches avant son départ. C’est entre autres là que se situe la profonde originalité de cet ouvrage, de ce beau récit en douze textes, tous des pièces de correspondance, que vous lirez d’une seule traite, sans doute, tellement Appels à témoins nous parle, touche une part sensible en nous et nous ramène immanquablement au pourquoi vivre.

Quelles sont les motivations profondes de Bertrand Vimont ? Où est-il donc parti ? On ne le sait pas trop… et cela peut être la cause d’une frustration chez le lecteur dont la curiosité, l’envie d’en savoir plus sur le destin de Bertrand Vimont, s’avère tout à fait légitime. Toutefois, je vous le garantis, le plaisir de la lecture est là, ravivée comme jamais. Et puis, que celui qui n’a jamais voulu changer de vie jette la première pierre !

Né à Montréal en 1958, Sinclair Dumontais travaille dans le secteur du marketing et des communications. En marge de son cheminement professionnel, il a signé quatre romans et cosigné cinq ouvrages inspirés du site Internet voué à la littérature et à l’histoire qu’il a cofondé en 1999 et dirigé pendant dix ans: Dialogus. En 2009, la Fondation lavalloise des lettres lui remettait son Prix de la prose pour la nouvelle intitulée La filature.

Sinclair Dumontais, Appel à témoins, ÉLP éditeur, 2018, disponible en version numérique sur toutes les plateformes, notamment sur 7Switch, et en version papier sur Amazon Canada ou Amazon France

Mise en ligne le : 2018-05-10