Loana Hoarau : Exuo

Un jeune homme de 19 ans qui avait l’avenir devant lui. Et puis, un soir de fête bien arrosé, voilà qu’il décime une famille sur la route. Homicide involontaire, certes, mais homicide quand même. Et le voici en prison, un lieu où il expie plus qu’il ne se rétablit. La mère, seule survivante, vient le voir au début. Puis elle cesse ses visites. Au bout de six longues années, il sort de prison pour se retrouver dans la rue. Il se nourrit des restes trouvés dans les poubelles. Il n’est plus grand chose, car il perdu toute estime de lui. Et comme si le fait de se retrouver dans la rue n’était pas assez, il s’applique des punitions corporelles pour expier davantage ses fautes commises…

Il supporte tout, sauf le froid. Et c’est un jour particulièrement froid que Norah C. le découvre, l’emmène chez elle et en fait son… Amant n’est pas le bon terme, sa chose aimante serait plus approprié au contexte. D’aucuns pourraient parler d’esclavage.

Et puis un jour, plus de Norah C. À sa place se présente un homme encore assez jeune qui l’emmène avec lui. Il fait tout ce qu’on lui demande de faire. Pour expier, sans doute. Toujours pour expier. Puis viennent Silbi et Abeb. Le premier est le maître d’œuvre, le second son valet. Les deux vont entreprendre la lente transformation du corps de Jérémi qui a signé un contrat avec le diable : leur appartenir corps et âme pendant quarante jours. Exuo… la sortie du corps, le dépouillement total, la rupture de l’enveloppe charnelle…

Un roman sur l’expiation. Un roman sur les victimes qui le deviennent surtout parce qu’ils n’ont personne pour les soutenir car l’individu, quand il est seul, quand il rompt avec sa communauté, est à la merci de tous les prédateurs. Et, dans ce roman, Loana Hoarau l’illustre d’une main de maître.

Exuo est le cinquième roman de Loana Hoarau. Un roman terrible qu’on ne peut lâcher avant la dernière page, tellement on est irrésistiblement attiré par l’indicible horreur que vivent certains êtres humains. Exuo… Après l’avoir lu, vous aimerez votre mère, votre père, vos frères, vos amis… et vous apprécierez vortre corps, si imparfait soit-il.

Loana Hoarau, Exuo. ÉLP éditeur, 2018. Lien vers la fiche de l’auteure sur le site d’ÉLP éditeur.

Mise en ligne en 2018-09-28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*