Daniel Ducharme : écrire, lire, penser

Honoré de Balzac : Autre édude de femme (1842) et La Grande Bretèche (1832)


Daniel Ducharme | Lectures | 2022-11-01


Autre étude de femme est un petit roman - ou une grosse nouvelle, c’est selon - qui prend place dans les Scènes de la vie privée de La Comédie humaine. Ce récit se déroule à ce que Balzac appelle une « seconde soirée », c’est-à-dire cette soirée qui suit le raout et dont certains convives triés sur le volet se réunissent autour d’un souper. Contrairement à la première (un bal, une mondanité), cette seconde soirée oblige les gens à faire montre d’un peu d’esprit, qualité qui se perd en France selon l'écrivain. Dans ce petit roman, donc, Balzac réunit alors autour d’une table des personnages récurrents de La Comédie humaine comme Émile Blondet, Henri de Marsay, Joseph Bridau, Horace Bianchon, le baron de Nucingen, Félicité des Touches et bien d’autres. Le thème commun à ces récits au cœur du récit, une technique narrative souvent employée par Balzac, s’avère la femme, comme on peut s’en douter, notamment de la « femme comme il faut », ce modèle féminin en voie de disparition depuis la Révolution de 1830.

Dans cette soirée, décrite par Balzac avec sa verve habituelle, trois récits sont mis de l'avant : ceux de Henri de Marsay, personnage principal dans Le contrat de mariage, d'Émile Blondet, autre personnage récurrent de La Comédie humaine et, enfin, du général de Montriveau, un personnage, certes secondaire, mais qui apparaît dans de nombreux romans de l'oeuvre balzacienne.

Le quatrième récit, sans doute le plus intéressant, voire le plus sublime, a fait l'objet d'un texte à part, une décision de l'écrivain que nul ne songerait à contester. En effet, La Grande Bretèche est une nouvelle de La Comédie humaine qui s'inscrit aussi dans les Études de mœurs - Scènes de la vie privée. Bien que son écriture soit antérieure à Autre étude de femme, La Grande Bretèche est rattachée à celle-ci et peut être considérée comme une suite, ce dont je doute pour ma part. Pourquoi ? Parce qu'elle n'est pas du même ordre sur le plan des leçons à tirer des lectures de Balzac. Si les récits que compose Autre étude de femme ont pour thème commun la morale et ses dérives, surtout quand elle s'avère trop rigide, La Grande Bretèche est un récit auréolé de mystère, proche du genre fantastique, voire du thriller en un certain sens. Ce récit, rapporté par le médecin Horace Bianchon, ne se résume pas, sinon vous n'auriez aucun intérêt à vous précipiter pour le lire. Tout ce que je peux vous affirmer, c'est que ce texte vaut le détour tellement il confine au sublime par sa beauté.

Honoré de Balzac, Autre étude de femme, c1842, et La Grande Bretèche, c1832, ouvrages libres de droit disponibles sur toutes les plateformes.