À ma dernière heure

À ma dernière heure,
Je tournerai mon regard à l’intérieur de moi
Et je me demanderai, pour la première et la dernière fois :
Pourquoi ai-je vécu en fin de compte ?
Et, dans un dernier souffle,
Je me désolerai de la seule réponse qui me viendra à l’esprit :
Pour rien.

Et j’accueillerai la fin de ma vie,
Qui n’a pas su tenir sa promesse,
Comme une libération.
De toi seule j’apporterai une caresse.
De toi seule je retiendrai le nom.

Mise en ligne le : 2014-10-10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*